Transformation Digitale des entreprises : la révolution ?

Transformation Digitale des entreprises : la révolution ?

Transformation Digitale des entreprises : la révolution ?

Comme toute agence qui se respecte, nous sommes abonnés à des tas de magazines numériques, effectuons une veille pointue sur le secteur du digital et suivons plus de blogs qu’il n’y a de pastis servis à l’heure de l’apéro à Marseille. Et les unes sont sans détour : la révolution numérique est en marche. Mais qu’en est-il de la transformation digitale des entreprises ?

Ah bon ? Non, parce que le dernier appel que nous avons reçu c’était pour un devis concernant la création d’un compte Facebook… Et puis juste avant un commercial dans les photocopieurs (mais combien sont-ils ?) nous laissait sa carte avec son numéro de fax… Alors on a voulu enquêter : quel est le réel niveau de maturité digitale de nos entreprises françaises ?

Transformation digitale : le paradoxe français

En tant que consommateurs, nous avons bien intégré les bénéfices du e-commerce : nous sommes 7 français sur 10 à effectuer nos achats en ligne, devançant ainsi nos pairs européens qui ne seraient que seulement un sur deux. C’est lorsque nous enfilons notre casquette de professionnel que cela se gâte : seulement 1 PME sur 8 vend en ligne…

Nous sommes donc champions de l’importation. Pourtant, le potentiel devrait en attirer plus d’un : on estime à 1,5 millions le nombre de consommateurs domestiques à gagner pour une entreprise qui se lancerait dans la vente en ligne ! Malheureusement, avec seulement 2 PME sur 3 qui affichent un site internet, la France est derrière le reste de l’Europe, où 3 sur 4 PME ont investi dans leur site e-commerce.

chiffres sur l'adoption des nouvelles technologies en France

Comme chez MindFruits nous sommes de nature optimiste, nous ne voyons pas cela comme un retard mais plutôt comme une opportunité : les ventes en ligne constituent un potentiel conséquent de croissance pour la France. Mais alors, qui sont les frileux à rejoindre les rangs de la révolution digitale et pour quelles raisons n’entament-ils pas leur transformation numérique ?

Les petites entreprises peinent à entamer leur transformation digitale

Si on constate que tout de même près de la moitié des entreprises de plus de 250 employés génère du chiffre d’affaire grâce au e-commerce, seulement 1 PME sur 8 s’est lancée dans la vente en ligne. Alors, l’œuf ? Ou la poule ? Générer moins de CA est un frein à la transformation digitale ou bien le retard à entamer sa transformation digitale freinerait la croissance de son entreprise ?

Si on observe une dichotomie en fonction de la taille des entreprises, on note également un écart selon les secteurs d’activité. En effet, ils n’ont pas tous embrayé à la même vitesse dans l’utilisation des plateformes et outils digitaux pour atteindre leurs cibles. Et curieusement, le commerce n’est pas en première place. Ce sont les activités d’hôtellerie et de restauration qui restent largement pionnières en ce qui concerne les opérations de vente en ligne en France, pour avoir eu l’intelligence de suivre ses consommateurs désireux de réserver en amont et en ligne leur hôtel et leur voiture de location. Plus 70% d’e-touristes supplémentaires entre 2010 et 2015 !

Les ventes en ligne par secteur

Découvrer notre livre webmarketing déjà vendu à plus de 6000 exemplaires

Les dirigeants freinent-ils devant la transition digitale ?

Pour la plupart, s’ils n’ont pas entamé leur transformation digitale, c’est par manque de compétences : 53 % des PME françaises associent cela à un manque de savoir-faire technique. Pour autant, très peu investissent dans la formation de leurs collaborateurs au digital : seulement 12 %, alors que la formation apparaît être la solution privilégiée par 70 % des salariés pour partager la culture digitale dans leur entreprise (source : la villa numéris/microsoft experiences’17 Oct. 2017).

Or la transformation digitale n’est pas seulement une mise à niveau technologique, mais bel et bien une nouvelle manière d’envisager son business model : auprès du client, de son organisation interne et des interactions avec son eco-système. Finalement, l’outil et la technique ne sont pas l’origine d’une transition numérique mais seulement le moyen qui vient rendre possible le déploiement de ces changements stratégiques.

Les chantiers de la transformation digitale

Faisons le point sur les freins évoqués par les dirigeants interrogés :

  • La complexité du sujet ? 63 % des dirigeants qui déclarent avoir une vision de la transformation digitale de leur entreprise avoue pour autant ne pas avoir établie une feuille de route !
  • Le manque de compétences ? Seulement 12 % forment leurs collaborateurs !
  • Le manque de moyens financiers ? Nous avons démontré que la transformation digitale ne résidait pas uniquement dans la technique et qu’elle était génératrice de CA !
  • La résistance au changement ? Seulement 25 % des dirigeants disent avoir associé leur équipe !

Les principaux freins à la transformation digitale

Finalement, entamer sa transformation digitale serait davantage une question de volonté que de compétences.

Ce manque d’engouement s’explique sûrement par la forte absence de prise de conscience des avantages digitaux par les dirigeants : 47 % d’entre eux ayant répondu à l’étude de Bpi estiment que l’impact du digital sur leur activité́ ne sera pas majeur à 5 ans. Pire encore, 87 % ne l’estime pas comme une priorité stratégique ! Des données inquiétantes lorsqu’on se fie aux spécialistes qui projettent de leur côté qu’une entreprise sur cinq sera condamnée à disparaître si elle ne prend pas le virage de sa transformation digitale d’ici seulement trois ans !

Consultez le rapport Deloitte

Consultez le rapport Bpi France

Contactez notre agence pour votre projet webmarketing

christine
[email protected]

Passionnée par le transfert des savoirs, je vous partage mes expériences en transformation digitale et vous accompagne dans votre formation à cette révolution numérique.

No Comments

Post A Comment